Atelier #9

Malaise dans la métropolisation ? Perspective internationale sur les stratégies des grandes villes

De la « nouvelle crise urbaine » de Richard Florida aux mobilisations de maires contre les plateformes numériques, en passant par celles des habitants face à la gentrification induite par la métropolisation : le temps des stratégies d'attractivité tournées uniquement vers les fonctions supérieures et créatives semble révolu. Assiste-t-on à un rééquilibrage vers des modèles plus inclusifs, à une approche plus large des systèmes métropolitains ? Quelles sont les synergies et les solidarités développées avec les espaces périphériques, naturels ou ruraux ? L'atelier opérera un constat partagé entre grandes villes françaises et internationales, qui apporteront leurs expériences, initiatives et outils.

Visite - A9V1

Circuit à vélo depuis le point de vue de la butte d'Orgemont jusqu'à Paris-La Villette : un territoire fragmenté mais ouvert sur le monde et des projets d'envergure métropolitaine reliés par la Seine et les canaux.

Infos pratiques

Pilotes : Léo Fauconnet et Paul Lecroart (L'Institut Paris Region), Marianne Malez (FNAU)

Point de rendez-vous : 8 h au 23 rue André-Danjon, Paris 19e (possibilité de déposer ses valises), station de métro Ourcq (ligne 5).

Transport : en car jusqu’à Argenteuil, puis itinéraire à vélo (fourni par l’organisation) jusqu’au lieu de l'atelier à Paris 19e. Retour en fin d'après-midi par vos propres moyens.

Déjeuner : 23 rue André-Danjon, Paris 19e. Heure du repas : 13 h.

Ressources documentaires

Les lieux de la visite

Parcours à vélo depuis la butte d’Orgemont (Argenteuil) jusqu’à Paris–La Villette : un territoire fragmenté, mais ouvert sur le monde, en mutation profonde depuis vingt-cinq ans au travers de projets d’envergure métropolitaine reliés par la Seine et les canaux.
Les points de départ et d’arrivée fourniront un panorama sur le nord du cœur de la métropole parisienne, la Plaine-Saint-Denis et la boucle nord de Gennevilliers. Ce territoire reste le plus socialement défavorisé de l’agglomération mais accueille nombre de grandes fonctions d’ouverture sur le monde : port de Gennevilliers, quartier d’affaires de la Plaine, Stade de France... Les projets en cours le positionnent au cœur du projet métropolitain : le campus de sciences humaines Condorcet vient d’ouvrir ses portes, les principaux sites nouveaux des JO de 2024 (village des athlètes, piscine olympique) vont y prendre place, le quartier Pleyel va devenir le hub du Grand Paris de demain (lignes 14, 15, 16 et 17 du Grand Paris Express). Traversé par les limites administratives mais également intégré à de nouvelles coopérations et formes de gouvernance, ce territoire pourra-t-il mettre ces opportunités au profit d’une stratégie d’inclusion sociale, de résorption des coupures et de durabilité environnementale ?

Panorama depuis le nord du cœur de la métropole parisienne : du port de Gennevilliers jusqu’à Paris-La Villette, en passant par le quartier d’affaires de La Défense, le site du futur village olympique et la Plaine-Saint-Denis.
Épinay-sur-Seine : ville populaire dont les quartiers ont fait l’objet d’importants projets de renouvellement urbain et récemment reliée à Saint-Denis par le tramway et à l’université de Villetaneuse par le tram-train.
La dynamique enclenchée entre le canal Saint-Denis et la Plaine avec le Stade de France se poursuit en direction de la Seine avec la piscine olympique...
...le hub de Pleyel et le village des athlètes de Paris 2024.
Le campus de sciences humaines, nouvellement desservi par le métro, vient d’ouvrir ses portes. Il prend place dans un quartier marqué par des activités d’import-export et de nouveaux îlots résidentiels.
Les abords du boulevard périphérique entre les portes de la Chapelle et de La Villette ont été métamorphosés avec les activités du site du Millénaire, la « forêt linéaire » et le Rosa Parks-Macdonald.
Dernier immeuble résidentiel de grande hauteur construit à Paris, la résidence « Le Belvédère » est un témoin de la modernité de la fin des Trente Glorieuses. C'est le lieu de l'atelier.

Programme de l’atelier

14 h-17 h | salle de réunion de la résidence « Le Belvédère », 118-130 avenue Jean-Jaurès, Paris 19e

Atelier animé par Paul Lecroart (L’Institut Paris Region) et Marianne Malez (FNAU). Présentation et discussion d’exemples de grandes villes internationales qui, confrontées aux enjeux renouvelés de la métropolisation, ont élaboré des stratégies, des projets et des outils afin de répondre efficacement aux contradictions générées par leurs modèles de développement, en s’appuyant sur la recherche de coopérations et de solidarités entre territoires métropolitains, avec les espaces périphériques et dans le cadre régional, voire macro-régional.

14 h-14 h 45
La mégapole régionale de New York, un territoire de 23 millions d’habitants confronté aux défis de la transition sociale et environnementale.
Présentation par Juliette Michaelson, vice-présidente de la Regional Plan Association à l’occasion de l’élaboration du quatrième plan régional de la région métropolitaine de New York.

Table ronde de 14 h 45 à 16 h 15
Les grandes villes européennes face à la mondialisation

Avec :
Henk Bouwman, secrétaire général de METREX, le réseau des régions et aires métropolitaines européennes.
Présentation de cas de métropoles européennes membres de METREX et des travaux menés par le réseau sur les coopérations territoriales.

Tom Sanders et Géraud Bonhomme, direction de la stratégie territoriale de perspective.brussels, centre d’expertise régional du territoire bruxellois. Dans le contexte de la métropolisation, quelles spécificités et quels moyens sont mis en œuvre au niveau régional par la capitale de l’Europe ?

Marc Montlleó, directeur de l’environnement et de l’efficacité énergétique à Barcelona Regional, agence de développement urbain. Le cas emblématique de Barcelone vu depuis son espace régional.

Anne Pons, directrice générale de l’Agence de développement et d’urbanisme de l’agglomération strasbourgeoise (ADEUS). Les enjeux d’une métropole frontalière, aux fonctions internationales, qui développe ses coopérations à l’échelle de la région métropolitaine trinationale du Rhin supérieur.

Olivier Denert, directeur de l’Aménagement de la région Île-de-France, ancien secrétaire général de la Mission opérationnelle transfrontalière. Les ressources de l’échelle régionale en Île-de-France et présentation d’expériences de coopérations interterritoriales.

16 h 15-17 h
Synthèse collective
: en réaction à la visite du matin et des présentations de la première séquence, les participants seront invités à présenter leurs propres contextes territoriaux et à coconstruire des éléments de diagnostic communs et de préconisations, tant en matière de stratégies, de projets que d’outils.